Non classé

Rencontre avec la première femme barbière de Paris

Présentation de la fondatrice Sarah Daniel Hamizi

Interview de la fondatrice de la marque par nos confrères de Lyfestyle :

 

L’idée de devenir barbière est arrivée très tôt à l’esprit de Sarah Daniel Hamizi. En effet, depuis sa plus tendre enfance, elle rêve d’ouvrir un salon de barbier. Un drôle de projet qui semblait très compliqué à réaliser à notre époque. De nos jours, les hommes ont plutôt tendance à se tailler la barbe tout seul et ont perdu le réflexe d’aller chez le petit barbier du coin. Barbier qui, de plus, se révèle être une barbière ! Mais Sarah Daniel Hamizi ne s’est pas découragée et a fait de sa différence une réelle force. Grâce à son sens aiguë de l’esthétisme et un don naturel pour le visagisme, Sarah Daniel Hamizi offre un service complet de conseil et de taille pour réaliser la barbe qui sublimera ces messieurs. 
Le concept de La Barbière de Paris rencontre désormais un grand succès au sein du public masculin. A tel point que Sarah Daniel Hamizi à décidé de lancer la barbière en franchise pour développer son réseau

Le rôle d’Axe Réseaux dans le développement de l’enseigne

Axe Réseaux est intervenu sur l’audit de franchisabilité du concept puis a accompagné La Barbière de Paris dans la recherche d’un nouveau emplacement pour son salon parisienLaurent Delafontaine a conservé un lien étroit avec Sarah, en particulier sur les sujets propres au développement du concept.

Vous êtes intéressé par l’ouverture d’un salon La Barbière de Paris ? Vous souhaitez vous informer d’avantage sur l’enseigne ? Pensez à demander le DIP (Document d’Information Précontractuel) et vous renseigner sur les droits d’entrée.