Non classé

Réussir son parcours de franchisé


Qui ne s’est pas retrouvé un jour de pluie sur le parvis de La Défense à déguster un sandwich jambon beurre en se disant : « Mais qu’est-ce que je fais ici ! Ma vocation c’était d’être boulanger !!! » 

Nous avons tous eu ce désir de réaliser nos rêves mais le saut dans l’inconnu effraie et peu d’entre nous sautent le pas. Néanmoins, certains y parviennent grâce à un modèle bien connu : celui du commerce organisé appelé communément LA FRANCHISE ! Ce modèle à succès rassure à la fois les entrepreneurs, les banquiers et les bailleurs mais il n’est pas sans risque et doit répondre à certaines étapes.


La première dans la voie de votre succès réside dans une bonne introspection sur vous-même afin de choisir en toute connaissance de cause votre secteur de prédilection, celui pour lequel vous serez prêt à investir 50-75-150k€ pendant 5-7-10 ans. Sans idéaliser, il conviendra bien entendu de rencontrer l’enseigne mais aussi les franchisés du réseau proprement sélectionné. Demandez à passer une journée découverte dans un point de vente pour ramener vos préjugés sur le plancher des vaches et appréhender les points positifs / négatifs de ce nouveau métier. En effet, se lancer en franchise et poser l’enseigne ne suffira pas pour réussir. Il y aura des sacrifices à faire sur le temps passé avec votre famille, sur votre niveau de rémunération mais le jeu en vaut la chandelle pour devenir votre propre patron.


Une seconde étape dans le chemin de votre réussite sera de trouver LE local idéal en phase avec votre activité. Il est indispensable de ne pas tomber amoureux d’un emplacement et de marcher « au feeling »! Ayez recours à un prestataire spécialisé qui vous fournira une étude complète du potentiel de votre local (flux, visibilité, accessibilité, énergie). Faites de la prospective et posez-vous toutes les questions sur votre emplacement au niveau du développement économique de la zone, au niveau de la composition de clientèle, au niveau de la saisonnalité…. Il vaut mieux perdre 2 500 € que 75 000 € !

Arrive ensuite la négociation du bail qui ne doit pas être prise à la légère. Là encore, faites vous accompagner par votre franchiseur pour la négociation du bail qui peut être une bombe à retardement. Optez pour un progressif sur les 3 premières années et ensuite un loyer minimum garanti adossé à du variable sur la performance de votre activité. Souvenez-vous que négocier c’est obtenir du gagnant / gagnant pour vous et votre bailleur.


Le troisième étage de la fusée sera d’établir un prévisionnel d’affaires réaliste. L’erreur classique est de voir le chiffre d’affaires par le haut afin que votre business plan soit assez attirant pour les banques. Là encore pas de place au hasard, un cabinet comptable pourra vous le réaliser afin de vous permettre de défendre votre projet. Voyez donc le verre à moitié vide car si l’activité ne se déroule pas comme prévu, il vaut mieux avoir un point mort le plus bas possible pour vous laisser le temps de faire décoller votre projet. Il est indispensable d’intégrer dans votre BP un tapis de trésorerie qui vous donnera le carburant nécessaire à mettre votre activité en orbite.


La quatrième étape est la plus décisive car passée la phase d’accord de crédit, d’aménagement de votre nouveau point de vente, il conviendra de recruter les employés qui porteront les couleurs de votre équipe. Là encore un seul conseil : aucune concession ! Si il y a un doute c’est qu’il n’y a pas de doute donc prenez le temps de constituer votre dream team. De nombreuses méthodes existent mais la plus pertinente reste celle de la projection et de se voir travailler avec cette personne tous les jours.


Rappelez-vous que le diable se cache dans les détails et votre point de vente devra se démarquer de la concurrence au niveau de l’accueil, du service et surtout de l’expérience clients. Retenez que vos meilleurs promoteurs sont vos clients.

Comme un parachutiste, le plus dur c’est de se jeter dans le vide alors respirez un bon coup et sautez le pas dans le monde de l’entrepreneuriat !



Pierre PICO