Your address will show here +12 34 56 78
Santé/Beauté/Forme

Swimcenter

Mission chez Swimcenter, réseau de centres de remise en forme aquatique

Accentuation du développement

L’enjeu : professionnalisation du recrutement

Le résultat : embauche d’un responsable développement

L’outil : CVthèque de professionnels des réseaux et process de chasse de tête

VOIR LE SITE
Un concept spécifique

Swimcenter ne souffre pas vraiment de la concurrence avec les salles de remise en forme traditionnelles, car l’enseigne s’adresse à tout public, c’est-à-dire aux bébés, enfants, adolescents, adultes et séniors pour des activitées en bassin uniquement. Elle leur propose une palette étendue d’activités sur réservation : bébé nageur, natation, aquavelo… soit 50 heures de cours par semaine. Grâce à un modèle économique basé sur la réservation des cours, les franchisés travaillent facilement avec l’assurance de ne pas subir une affluence trop importante sur certains créneaux horaires. « Notre premier centre a vu le jour en propre à La Rochelle en 2010 et nous avons lancé la franchise en 2014 pour faire face à certaines demandes qui nous étaient parvenues, pour protéger notre savoir-faire mais aussi pour répondre à une volonté de déploiement », retrace le responsable développement Alain Marques. Mais pour prétendre à une vraie croissance, les process de recrutements nécessitaient d’être professionnalisés. C’est pourquoi il a été fait appel à l’expertise d’Axe Réseaux.

Une action plus large que prévue

« Nous avons réalisé un audit de performance sur trois mois, nous intéressant à l’organisation générale, financière… et nous nous sommes vite rendus compte que le problème, dans ce réseau de 17 centres où tout avait été fait en interne, était plus large que le simple recrutement », se souvient Laurent Delafontaine, associé fondateur d’Axe Réseaux. Le cabinet est intervenu pour aider dans la formation initiale des franchisés, l’animation… mais surtout dans le processus de recrutement des franchisés, en concluant sur la necessité de faire appel à un responsable interne du développement. L’heureux élu s’est trouvé être Alain Marques : « Mon historique dans le milieu du fitness - puisque je suis associé dans Fitness Marketing, société qui collabore avec Moving et L’Orange Bleue - a aidé à mon recrutement par Axe Réseaux, qui possède une CVthèque d’experts et use de process de cabinets de chasseurs de tête », soutient Alain Marques. Lequel a d’ores et déjà recruté deux franchiseurs et participé aux salons de franchise de Lyon, Marseille et Toulouse pour ce réseau jeune qu’il cherche à développer « qualitativement, et non quantitativement ». Ayant rôdé ses procédures, Swimcenter entend désormais grandir en France de manière raisonnée – pas plus de 8 à 10 centres par an – au-delà de l’Ouest français dont il est originaire, sur des zones de chalandise de 40 000 habitants minimum, avec des partenaires franchisés de qualité. « Il nous arrive encore de faire appel à Laurent Delafontaine, pour requérir son avis extérieur, notamment en cas de conflit interne au réseau », révèle Alain Marques.