• +33(0) 1 30 21 78 69

Menu Fermer

Ouvertures en séries : les franchiseurs vont de l’avant

Malgré la crise et le contexte économique incertain, de nombreux réseaux multiplient les ouvertures un peu partout en France. Tour d’horizon des enseignes qui relancent leur expansion à renfort de nouveaux points de vente, avec le soutien de franchisés très motivés.

Dix signatures de contrats entre mars et mai ! C’est un quasi record pour le réseau Petit-Fils. Le spécialiste de l’aide aux séniors ouvrira à l’automne prochain des agences à Albi, Caluire-et-Cuire, Cholet, Faches-Thumesnil, Les Pennes-Mirabeau, Marseille, Montauban, Nîmes Ouest, Lyon Saint-Priest et Talence. Une belle performance, sans doute aidée par la crise sanitaire qui a mis en avant l’importance de la prise en charge des personnes les plus fragiles.
Avec le Covid-19, les services à la personne ont effectivement révélé toute leur utilité et donné des envies aux candidats, désireux de donner du sens à leur vie. 02 Care Services a ainsi accueilli en juin neuf nouveaux franchisés décidés à rendre service aux quatre coins de la France, de La Rochefoucauld (Charente) à Falaise (Calvados) en passant par  Sarreguemines (Moselle). Family Spere a de son côté confié les clés de sa toute nouvelle agence de Dunkerque à un ancien cadre du secteur électroménager, lui aussi, bien décidé à changer de cap en apportant son aide aux familles

Signature à la chaîne depuis le déconfinement

Dans différents secteurs, plusieurs enseignes relancent ainsi leur développement avec une énergie décuplée. Après plusieurs semaines de fermeture Ewigo reprend, petit à petit, le rythme de son développement. Depuis le déconfinement, le réseau de vente de véhicules d’occasion enchaîne les signatures : à Douai (59), Dunkerque (59), Compiègne (60) et Laon (02). Toujours dans l’automobile, Ecolave (lavage écologique) a accueilli un nouveau franchisé au Havre. La situation actuelle n’a pas fait reculer cet ancien salarié issu de la logistique industrielle : « Même si les ventes de véhicules neufs régressent, il y aura toujours des véhicules d’occasion, ainsi que des flottes automobiles à nettoyer de manière professionnelle » analyse-t-il. Le fait que le franchiseur ait montré sa solidarité en supprimant la redevance durant le confinement a fini de le convaincre de se lancer malgré la crise. Idem pour le courtage en crédit avec la poursuite du développement de Prelys Courtage.

Restauration rapide et retail redémarrent en douce

Bien que fortement impactés, la restauration et le retail reprennent doucement des couleurs. Tacos Avenue a ouvert un nouveau un point de vente à Albi le 24 juin tandis que Bagelstein s’étend avec trois nouvelles implantations à Roubaix (53), Miramas (13) et Lyon (69). My Pizza (pizza sur mesure) redémarre quant à elle sur les chapeaux de roues avec six nouvelles adresses, dont les ouvertures s’échelonneront de fin juin/début juillet pour la boutique d’Haguenau à décembre pour celle de Bègles. 
Dans le retail, la reprise est plus nuancée avec des ouvertures plus timides : Socoo’c (cuisiniste) s’est lancé à Mulsanne dans l’agglomération du Mans, Babou a ouvert deux magasins à La Rochelle et Valenciennes, Brico Cash s’est implanté à Mormant (Seine-et-Marne) et le Palais des Thés a confié le 1er juillet sa nouvelle boutique de Besançon à une multifranchisée déjà installée à Metz.

L’apport bienveillant des multifranchisés

Dans cette phase post-Covid, les réseaux peuvent en effet compter sur la fidélité et la confiance de leurs franchisés en place. De nombreuses ouvertures sont d’ailleurs le fait de multi-franchisés prêts à relancer la machine au côté de leur tête de réseau. Nestenn (immobilier) va ainsi ouvrir une nouvelle agence à Bandol, en septembre 2020 avec l’appui d’un multifranchisé qui possède déjà trois unités dans le sud-est. Même solidarité chez Mobalpa qui s’enrichit d’un nouveau point de vente girondin à Sainte-Eulalie grâce à son franchisé de Niort et Mont-de-Marsan.  Initialement prévu le 2 avril, le lancement s’est finalement fait début juin, juste après le déconfinement.

Le test de la rentrée de septembre

Services à la personne, restauration rapide, entretien automobile… Si les franchises de ces secteurs semblent échapper à la lame de fond actuelle, reste à savoir comment d’autres, comme la restauration assise, l’équipement de la personne, l’immobilier … -nettement fragilisés – passeront les mois à venir. Réponse à la rentrée qui sera décisive pour de nombreuses entreprises et enseignes.

Laurent Delafontaine avec V.Froger

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas publié

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy