• +33(0) 1 30 21 78 69

Menu Fermer

Ouvrir une franchise dans un centre commercial : Avantages et inconvénients

Les centres commerciaux représentent certains avantages pour les franchisés (accessibilité, attractivité,…) mais impliquent également certains inconvénients (coûts élevés, peu de disponibilité,…). Chacun de ces aspects sont à prendre en compte par le franchisé mais également par le franchiseur avant d’entreprendre un projet d’implantation au sein d’un centre commercial.

L’attractivité

Les commerces alimentaires, notamment les enseignes de la grande distribution, contribuent à l’attractivité des centres commerciaux. L’alimentaire est une locomotive qui garantit un taux de fréquentation élevé et surtout régulier. Idéalement situé à proximité des enseignes de type hypermarché, supermarché, une implantation en centre commercial, avec un emplacement de qualité permettra au franchisé de bénéficier d’un flux important de consommateurs.


Autre locomotive, les marques internationales qui sont particulièrement représentées au sein des centres commerciaux. Elles permettent aux autres enseignes de profiter leur notoriété et du flux de clients qu’elles génèrent. Les centres commerciaux offrent donc l’avantage de s’appuyer sur une clientèle régulière, ce qui représente un véritable atout pour les franchisés.

 L’accessibilité

Les centres commerciaux disposent d’un avantage considérable en termes d’accessibilité, contrairement aux centres-villes. En effet, l’accès à un parking, avec une importante capacité d’accueil, de surcroît gratuit et généralement couvert, optimise les conditions d’achat et l’expérience client. L’accessibilité (stationnement, proximité des grands axes routiers, transports en commun,…) garantit un trafic constant et une durée de fréquentation plus importante.

Les horaires

Les enseignes sont directement impactées par les horaires d’ouverture et de fermeture du centre commercial. Le franchisé doit généralement se plier aux horaires établis par le centre. Si le point de vente bénéficie d’une fréquentation plus importante, une grande amplitude horaire implique également pour le franchisé, une organisation particulière et peut engendrer des coûts spécifiques notamment les heures supplémentaires effectuées par les employés.

Les conditions d’installation

L’installation en centre commercial est conditionnée par certains critères. Installer son point de vente dans un centre commercial nécessite au préalable l’obtention d’un accord, de la part du franchiseur, si l’enseigne y est déjà référencée. Au cas contraire, il faut impérativement obtenir l’autorisation du propriétaire du centre commercial. Il est alors nécessaire de présenter un dossier afin de démontrer la compatibilité du projet avec les attentes du centre et son image de marque.

Hormis la nécessité d’obtenir l’accord du franchiseur ou du propriétaire du centre commercial, il faut également anticiper la disponibilité des emplacements. Il est particulièrement rare de trouver un emplacement vacant, ce qui complique considérablement les projets d’installation. Les enseignes sont mises en concurrence pour ouvrir une franchise en centre commercial.

Le bail commercial

Chaque centre commercial élabore ses conditions de location (bail 3-6-9, dérogatoire, précaire, avec ou sans préavis…). En effet, il n’y a pas de contrat unique, c’est pour cela qu’il est nécessaire de négocier afin d’obtenir le meilleur accord. Cela laisse au franchisé une marge de manœuvre notamment quant au loyer de son bail commercial.

Le coût d’installation

Selon les centres commerciaux et leur stratégie, le propriétaire peut exiger un droit d’entrée aux enseignes souhaitant s’y implanter. Toutefois, à la différence d’un emplacement en centre-ville, il n’y a pas de droit au bail ni de pas-de-porte à payer pour implanter son enseigne dans un centre commercial. Néanmoins, les loyers sont plus élevés. De plus, si le droit au bail ou pas de porte représente des sommes importantes, il s’agit d’un coût immédiat et unique. A l’inverse, les loyers conséquents sont à verser mensuellement et doivent pouvoir être honorés par le franchisé sur la durée.  Concrètement, en centre commercial, la pression financière est subie au quotidien, alors qu’elle l’est au démarrage de l’activité en centre-ville.

A cela s’ajoutent des frais conséquents liés à l’entretien des parties communes du centre, proportionnels à la superficie occupée par l’enseigne. Ces charges sont particulièrement élevées et doivent être prises en compte avant installation.

Contrairement aux magasins indépendants, les franchises peuvent apporter de meilleures garanties financières aux centres commerciaux et acquièrent donc plus facilement des emplacements. Grâce au soutien mis en place par le réseau, les franchisés peuvent répondre aux exigences des centres. Si la notoriété d’une enseigne est un atout considérable pour obtenir un accord d’installation, les centres commerciaux peuvent également s’intéresser à de nouvelles enseignes pour moderniser et renouveler leur image de marque. Certains réseaux ne sont pas présents en centres commerciaux, néanmoins, les franchisés peuvent se renseigner auprès du franchiseur sur d’éventuels projets d’implantation à venir.

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas publié

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy