Non classé

Franchisé, comment trouver votre emplacement idéal ?

Le choix d’un emplacement commercial est un élément essentiel de l’activité d’un franchisé, et plus généralement de tout commerçant. En effet, ce dernier va en partie conditionner la bonne réalisation du chiffre d’affaires, l’image de l’enseigne…

Qu’est-ce qu’un « emplacement idéal » ?

Nous entendons ici par « emplacement idéal » comme le choix d’un local répondant aux critères du franchiseur et à ceux du franchisé en termes de respect de l’image de marque, de potentiel de chiffre d’affaires, coût, de rapidité d’installation, …

Nous proposons ici de synthétiser les éléments les plus importants à prendre en compte dans vos prises de décisions.


Comment procéder dans la recherche de votre emplacement ?

  1. Entourez-vous de professionnels

Votre premier interlocuteur est théoriquement votre franchiseur qui possède, de par son expérience et ses compétences internes, les outils, contacts et méthodologies vous permettant de trouver l’emplacement de vos rêves.

Ainsi, parmi l’équipe du franchiseur, deux personnes peuvent notamment intervenir en parallèle :

  • Le développeur foncier, chargé de trouver des locaux disponibles et de mettre en relation le franchisé et le bailleur. En charge de la validation du local par rapport au cahier des charges du Franchiseur, cette personne d’expérience est un véritable conseil pour le franchisé lors des étapes de pré-signatures du bail ;

  • Le service juridique, si le franchiseur en dispose, intervient surtout en tant que conseil dans la relecture et la négociation du bail commercial.  

Il est toutefois recommandé d’effectuer vos propres recherches en faisant appel à des agences immobilières locales.

En cas de doute sur le choix d’un local, il est possible de faire appel à un cabinet spécialisé en géomarketing qui effectuera pour vous une étude d’implantation permettant de valider le choix d’un local en termes de potentiel client.

Le rôle du franchiseur est de vous mettre en relation avec les bons interlocuteurs.

  1. Étudiez votre marché local

On ne le répètera jamais assez, il est essentiel de réaliser une démarche active de recherche d’informations pour conforter ou non un projet entrepreneurial.

Nous vous recommandons de procéder en deux grandes étapes, à la manière d’un entonnoir :

  • Réalisez votre propre étude de marché de la zone. L’idée est de vous intéresser principalement à la concurrence et au potentiel de marché de votre territoire contractuel.

  • Étudiez l’emplacement, au travers de la concurrence, des commerces exerçant des activités complémentaires ou des « locomotives » (hypermarché, cinéma, ou des zones d’habitation selon le concept …). Vous pouvez également effectuer des comptages des flux automobiles et piétons à différents moments de la journée. La visibilité du local est primordiale dans certains concepts, regardez bien d’où le local est visible et s’il est facilement accessible pour les clients.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les projets en cours à proximité (constructions, réhabilitations, évolution des moyens de transport…) ou encore à demander le Plan Local d’Urbanisme de manière à déterminer si vous pouvez bien implanter votre activité dans le local que vous convoitez.

A noter que même si le franchiseur doit vous transmettre un état local de marché dans le cadre du DIP, rien ne remplacera votre propre analyse.

Le rôle du franchiseur est de vous fournir les outils et méthodes vous permettant de réaliser votre étude. En revanche, vous êtes seul responsable de la collecte des informations et de l’analyse.

  1. Étudiez les caractéristiques du local

Les outils du franchiseur doivent vous permettre d’étudier le local dans de bonnes conditions : le loyer demandé est-il dans la norme du réseau ? la surface vitrine est-elle suffisante ? suis-je bien sur un emplacement n°1 ? quel est le montant des travaux de second œuvre à effectuer ? combien de temps devraient durer les travaux ? …

Le franchiseur ne se portera jamais garant du choix que vous effectuez quant à l’emplacement commercial. Son devoir de conseil s’arrête à la vérification des caractéristiques permettant une réitération de son succès commercial.

Le rôle du franchiseur est de veiller au respect des critères définis par lui-même sur la base de son expérience.



Pour conclure, le franchiseur peut mettre à votre disposition trois outils importants :

  • Un cahier des charges du local, permettant de centraliser les points clés de recherche en termes de superficie, de caractéristiques, d’implantation, …

  • Une charte architecturale, centralisant les éléments techniques du local (métrés, matériel, contraintes techniques particulières, …)

  • Une trame d’étude de marché vous permettant d’analyse les composantes du marché et de conforter ou non votre projet.

 

Et vous mettra en relation avec 3 professionnels clés en interne ou en externe :

  • Un Développeur immobilier (et/ou éventuellement un juriste) pour vous conseiller et suivre le projet

  • Une agence immobilière éventuelle pour vous trouver un local

  • Un éventuel cabinet de géomarketing pour une étude d’implantation


Nicolas Fertil