Audit de franchisabilité

Définition : Audit de franchisabilité

L’audit de franchisabilité est une opération qui vise à mesurer le potentiel d’un concept en franchise, en fonction de différents critères établis (succès économique, identification du savoir-faire, supports de formation…) dans l’objectif d’en assurer la duplicabilité à des tiers partenaires indépendants.

Méthodologie : Audit de franchisabilité

Avant d’envisager un développement en franchise, l’enseigne doit pouvoir justifier d’une expérimentation probante de son savoir-faire dans au moins une unité pilote et sur une durée « raisonnable ». Idéalement, il est recommandé de pouvoir présenter les résultats de deux unités sur 3 ans. Toutefois, il n’existe pas pour autant d’obligation légale précisant ces conditions chiffrées, seule le code de déontologie européen de la franchise précise que : « le franchiseur devra avoir mis au point et exploité avec succès un concept sur le marché pertinent, pendant au moins un an et dans au moins une unité pilote, avant le lancement du réseau de franchise sur ce marché ».

Passée cette étape, le franchiseur devra tout de même évaluer la franchisabilité de son concept car quelle que soit la taille de l’enseigne ou le degré d’avancement du projet, il existe des conditions requises à l’audit de franchisabilité.

 

Pré-requis de l’Audit :

  • Le concept doit être suffisamment innovant (analyse des avantages concurrentiels au sein du secteur d’activité)
  • Le succès économique doit être avéré (présentation d’au moins un exercice comptable bénéficiaire)
  • Le savoir-faire doit être secret, substantiel et identifié (référencement rédigé, organisé et structuré des produits et services, des méthodes opératoires, des procédures et outils métiers…)
  • Le concept doit être duplicable contractuellement : les obligations juridiques réciproques qui lient la tête de réseau et ses partenaires doivent être mentionnées dans un contrat.

 

Pour vérifier la duplicabilité du pilote, le franchiseur doit :

  1. Identifier les points clés de la réussite du concept.
  2. Formaliser le savoir-faire et différencier l’offre de la concurrence.
  3. Étudier la qualité de l’enregistrement à l’Institut National de la Propriété Industrielle.
  4. S’assurer de la capacité financière de l’entreprise et des ressources disponibles sur le projet.
  5. Retenir un accompagnement adapté à la stratégie de développement (recrutement d’un collaborateur expérimenté à la franchise ou externalisation du projet de franchise à des consultants ou à cabinet de conseil spécialisé)

 

Nos experts réalisent un audit de franchisabilité et obtiennent les réponses adaptées au secteur d’activité et au concept.

Afin d’analyser le projet dans son ensemble, nos experts évaluent :

  • Le concept (attractivité, niveau de concurrence, normes et obligations légales, niveau de qualification et d’investissement requis…)
  • La marque (enregistrement, identité visuelle, réseaux sociaux, actions média…)
  • Le savoir-faire (modélisation du savoir-faire, élaboration des méthodes et outils de transmission : manuel opératoire…)
  • Le pilote (facteurs clés de réussite, cycle de vente, ratios commerciaux, éléments permettant la réitération du concept…)
  • Les moyens à mettre en place par le franchiseur (formation, accompagnement au démarrage, animation du réseau…)
  • Le savoir-être du dirigeant (leadership, esprit pédagogique, ressenti sur l’équilibre des parties…)

Suivant ces différents critères et avec une grille d’analyse complète, les experts Axe Réseaux ont un double objectif :

  • Donner au dirigeant une vision claire de sa capacité (ou non) à pouvoir se développer en franchise
  • Mettre en place une stratégie de développement optimale, suivant un calendrier méthodologique et des livrables associés.

Notre vision : Axe Réseaux et Audit de franchisabilité

Le plan d’action de développement permet au franchiseur de :

 

  • Formaliser les clés de réussite du concept
  • Modéliser une architecture de son savoir-faire et pouvoir lui donner une valeur
  • Pouvoir différencier son offre de la concurrence en soulignant les points notables
  • Choisir la structure juridique de distribution la plus adaptée au concept parmi les différents modes contractuels possibles (franchise, licence de marque, concession, commission affiliation, location-gérance…)
  • Valider la faisabilité économique du projet pour le futur franchise et pour la structure franchiseur
  • Établir des objectifs de développement ainsi qu’une stratégie adaptée au projet.
  • Établir un plan de financement pour mettre en place l’accompagnement financier adapté.
  • Élaborer une étude de marché cohérente en analysant le potentiel existant sur des zones définies afin de mettre en place une stratégie d’implantation en fonction de critères géomarketing adaptés.
  • Construire le rétroplanning de lancement du réseau.
  • Choisir des outils adaptés (logiciels informatiques…)

 

Le plan d’action de développement réalisé par les experts AXE RESEAUX comprend notamment :

 

  • La réalisation de l’audit de franchisabilité (analyse du concept, du pilote, du savoir-faire et du savoir-être du dirigeant…)
  • Le business plan du franchiseur (investissements initiaux, coût de développement, plan média de recrutement, frais de formation et d’animation des franchisés, frais de communication de l’enseigne…) et le calcul du retour sur investissement
  • L’analyse des ressources (calcul du droit d’entrée, des redevances, des marges sur produits manufacturés, et des autres ressources financières)
  • L’analyse de la performance du site pilote via les indicateurs de productivité
  • L’élaboration d’une stratégie commerciale (profils de candidats cibles, différenciation de l’offre de franchise, les bénéfices franchisés…)
  • Le business plan du franchisé (achat éventuel d’un fonds de commerce, investissements : mobilier, matériel, agencement, stock initial, fonds de roulement…)

À retenir : Les points clés de l’audit de franchisabilité

  • Le franchiseur doit impérativement évaluer la franchisabilité de son concept avant toutes actions de développement en franchise : La propriété de la marque et la qualité de son enregistrement est primordiale.
  • Le dirigeant du concept doit maitriser son métier historique et accepter l’apprentissage du nouveau métier de franchiseur. Il doit bénéficier d’un savoir-faire secret, substantiel et identifié et mettre en place les supports adéquats pour en assurer la transmission.
  • Le franchiseur doit retenir un accompagnement adapté lui permettant de mettre en place son réseau de franchise en fonction des besoins spécifiques à l’enseigne.

Témoignage

Nicolas Fertil
Consultant Axe Réseaux

« Notre client, un cabinet de courtage de proximité, se posait la question d’un développement en franchise. Conscient de son savoir-faire et de son niveau d’attractivité vis-à-vis de potentiels partenaires, notre client souhaitait se développer rapidement. L’audit de franchisabilité a permis d’écarter la franchise comme mode contractuel, faute d’un pilote pouvant être qualifié comme probant et d’un savoir-faire entièrement modélisé. Sur la base de nos recommandations, notre client s’est entouré d’un expert juridique avec qui nous avons travaillé sur la réalisation du contrat, et d’un expert en géomarketing pour la définition des potentiels de zone et des territoires contractuels.

La feuille de route et les livrables remis en fin d’Audit nous servent aujourd’hui de base de travail quant à la création des outils de la tête de réseau (formation, animation, recrutement, …). »

Nos clients témoignent