Non classé

Comment est apparue la franchise ?

Une franchise, terme générique, représente pour un grand nombre de personnes, une chaîne de magasins qui proposent les mêmes produits ou services dans un concept commercial quasi similaire, d’un point de vente à un autre.

Dans des termes plus précis, un contrat de franchise (terme générique) se conclut entre deux personnes morales juridiquement et économiquement indépendantes, le franchiseur et le franchisé. Le franchiseur, s’engage à fournir à son franchisé : des signes de ralliement à la clientèle (une marque commerciale), un savoir-faire (qui doit être secret, substantiel et identifié), une assistance (qui se caractérise par une formation initiale et continue et, par un accompagnement pendant la durée du contrat). Ces points doivent (ou devaient selon les dernières jurisprudences) avoir été mis au point et exploités par le franchiseur pendant une période raisonnable et, dans au moins une unité pilote.
Il existe d’autres modes contractuels de développement de réseaux souvent mal nommés « franchise » conclus sous des formes juridiques différentes telles que la licence de marque, la commission affiliation, la concession…

Pour en revenir aux origines, certaines sources laissent penser que la franchise proviendrait du mot « franc » ou « francher » qui signifie droit ou privilège. En Europe, au Moyen-âge, les seigneurs permettaient aux paysans de cultiver leurs terres en échange d’une somme que l’on appellerait de nos jours redevance.

D’autres sources remontent à une époque plus récente lors de laquelle, en Allemagne à la fin du dix-neuvième siècle, les brasseurs percevaient une redevance de la part des commerçants qui distribuaient leur bière.

Mais c’est probablement aux États-Unis que cette nouvelle version du commerce a été démocratisée pour une raison toute simple semble-t-il. Afin de commercer d’un état à un autre, une enseigne devait ouvrir une structure juridique dans chacun des états. Compte tenu des investissements et des contraintes organisationnelles, ces ouvertures étaient réalisées par des entrepreneurs, franchisés indépendants. Nous vous recommandons d’ailleurs le film américain Le Fondateur (The Founder) réalisé par John Lee Hancock qui retrace les débuts de la franchise Mac Donalds.

Puis, des États-Unis à l’Europe en passant par le Royaume-Uni, la franchise a connu un essor croissant en France depuis le début des années 1970. La célèbre marque Phildar a été l’un des pionniers de la franchise en France. En 1971, la Fédération de la Franchise recensait 34 réseaux de franchise, il y en a près de 2 000 aujourd’hui.

Quelle belle histoire !


David Borgel