• +33(0) 1 30 21 78 69

Menu Fermer

Avantages et inconvénients de la franchise

SOMMAIRE

Alors que ce système d’association entre professionnels de réseau a vu le jour il y a presque 100 ans aux États-Unis, les réseaux de franchises ont bien changé depuis cette époque. Ils ont su toujours plus attirer de candidats à l’entreprenariat conjugué au pluriel avec pour valeurs, les notions de collaboration, de développement et d’appartenance. Lorsque l’on regarde de plus près le nombre de visiteurs des sites et salons spécialisés, on peut s’interroger.

Pourquoi autant d’entrepreneurs s’intéressent à la création ou à la reprise d’enseigne ? Quels sont les avantages et y a-t-il vraiment des inconvénients, voire même des risques, dans ce type d’entreprise ? Axe Réseaux, spécialiste en accompagnement des franchiseurs, tente d’apporter un début de réponse pour analyser ce marché florissant franchiseur/franchisé.

Une franchise est un modèle gagnant-gagnant depuis presque 100 ans !

Alors que ce nouveau modèle d’entreprise en réseau commence à apparaitre aux États-Unis dans les années 30 avec la marque de machines à coudre Singer, c’est un pionnier de l’industrie textile qui se lança le premier dans cette aventure de franchiseur en France. Jean Prouvost qui dirige à l’époque la Lainière de Roubaix a rapidement des envies de plus grand en imaginant développer son concept par l’intermédiaire d’un réseau d’entreprises de distribution digne de ce nom. Avec l’aide d’un polytechnicien pour travailler sans relâche au modèle, les laines du Pingouin ne regroupèrent pas moins de 350 entreprises détaillantes franchisées en moins de 10 ans. Une réussite notoire à étudier dans toutes les écoles de commerce !

Depuis ces temps, l’essor des réseaux de franchises ne faiblit pas avec un envol réel dès les années 70. Aujourd’hui, quel que soit le secteur d’activité, alimentation, immobilier, services à la personne…, de plus en plus d’entrepreneurs veulent se lancer dans ce partenariat qui est régi comme un réel business modèle gagnant-gagnant. Un modèle franchiseur-franchisé régit par un contrat.

Cette collaboration entre deux entreprises indépendantes (un franchiseur et un franchisé) est scellée par un contrat de franchise qui définit les droits comme par exemple le droit d’entrée (redevances) et les obligations de chacun pour que l’investissement de chacun soit pleinement récompensé. Les deux entités œuvrent chacune au succès de l’autre pour que les produits et/ou services soient commercialisés selon un modèle défini qui répond au cahier des charges et à l’image de marque du concept de franchise. Franchiseur et franchisé sont liés dans la réussite mais reste chacun indépendant tant juridiquement que financièrement.

Plus précisément, le futur succès de la collaboration qui est encadrée par le contrat de franchise pose les bases suivantes :

– Le droit d’entrée (s’il y a) pour l’exploitation du nom d’enseigne ;

– Les différentes redevances d’enseigne, de communication… dont le franchisé devra s’acquitter ;

– Le référentiel d’exploitation (où bible franchisé) qui définit le concept : formation du personnel, process, communication, marketing, prix d’achat des produits si le partenariat est concerné, outils mis à disposition par le réseau…

Quels sont les avantages multiples de la franchise ?

Si la franchise séduit sans relâche depuis presque un siècle, c’est bel et bien parce-que le modèle de ce type d’entreprise accumule un certain nombre d’avantages non négligeables pour tout individu qui aurait l’âme d’un entrepreneur. En effet, le modèle de la franchise que l’on pourrait qualifier d’hybride est en réalité un modèle qui réunit tous les avantages de la création ou de la reprise d’entreprise c’est-à-dire principalement l’indépendance, tout en effaçant les inconvénients d’un lancement de business. C’est un peu comme sauter mais avec parachute avec très peu de risques ! Quasiment aucune possibilité de tomber et de se faire mal et de grandes chances de s’envoler loin et haut !

Bénéficier d’un modèle qui a fait ses preuves

Commercialiser des produits ou des services sous une marque commerciale dans ce cadre n’est pas que bénéficier d’une notoriété déjà existante mais c’est aussi être le garant d’un modèle tout entier qui a déjà fait ses preuves sur un marché concurrentiel.

Peu importe le choix de la franchise, l’entrepreneur qui voudra s’engager auprès d’un franchiseur, aura déjà un cadre préétabli dont les performances et les résultats auront déjà été préalablement expérimentés avec succès. Une sorte de modèle tout prêt à dérouler pour rencontrer le moins d’encombres possibles afin de se concentrer principalement sur le développement commercial de la nouvelle structure en réseau.

Se faire accompagner pour réussir plus vite

En parallèle à ce que nous venons de dire, le modèle à dérouler qui compte de nombreux outils globalisés et en commun (marketing, nom de marque, process, management, communication…) est aussi surpuissant car il inclue la formation du nouveau manager et de ses équipes. Au plus vite, tout le monde intègre la méthode, au plus vite tout le monde sera prêt pour se déployer et réaliser des résultats rapides.

Espérer une croissance ultra-rapide avec un chiffre d’affaires florissant

Comme on l’a vu à l’instant, suivre un modèle gagnant sur le marché permet de se concentrer sur l’essentiel : la croissance de la nouvelle franchise. Alors que tout est en place grâce à une méthode avérée, le franchisé devra réfléchir à sa force de frappe et à son développement commercial pour optimiser ses résultats qui ne seront pas contraints au tâtonnement des débuts de toute entreprise.

Côté franchiseur, les avantages de la création d’un concept de franchise ne sont pas en reste. Preuve en est, chaque année des dizaines de nouveaux concepts de franchise voient le jour. En tant que franchiseur, vouloir dupliquer son concept d’entreprise pour en faire un réseau de franchises c’est la promesse de :

– Permettre une réelle augmentation de sa notoriété ;

– Favoriser une croissance exponentielle ;

– Prendre des parts de marché plus rapidement vis-à-vis des concurrents ;

– Bénéficier de retours sur investissements significatifs avec les redevances ;

– Pérenniser un modèle économique dans la durée.

Soyons clair, il n’y a pas meilleur modèle d’entreprise pour espérer un chiffre d’affaires et une croissance rapides et impactants sur le territoire national, à moindre coûts, puisque c’est le franchisé qui porte les investissements.

Y a-t-il des inconvénients et des risques avec ce modèle ?

Alors que la franchise promet un modèle facilement duplicable tant sur la forme que sur les résultats, existe-t-il réellement des inconvénients notoires pour celui qui décide de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale ?

Une indépendance toute relative

Soyons honnêtes : qui dit avantage dit aussi inconvénient. À tout esprit qui serait trop indépendant, le modèle de la franchise doit être envisagé avec beaucoup de recul. Bien que le contrat pose un réel cadre de partenariat parmi lesquels la liberté est reine, il n’en demeure pas moins que l’exploitation d’un nom d’enseigne est aussi synonyme de devoirs.

L’indépendance est donc une notion assez relative dans un tel partenariat car la notion-même de gagnant-gagnant l’est tout autant. Attention donc aux esprits trop indépendants, le modèle de la franchise pourrait bien ne pas répondre tout à fait à leurs envies de grands espaces et de liberté assurée.

Un investissement de départ non négligeable

Même s’il existe des franchises où le droit d’entrée peut être très faible pour lancer sa franchise, par exemple un lancement avec moins de 50 000€, l’investissement de départ est un réel sujet selon le secteur d’activité et/ou le nom d’enseigne choisis. Les entrepreneurs qui sont intéressés par la franchise doivent se renseigner dans les détails sur l’apport personnel qui est demandé pour postuler mais aussi connaitre parfaitement les conditions de paiement arrière mises en place par le partenariat. Très concrètement, des secteurs d’activité sont plus intéressants que d’autres si l’on ne prend en compte que le sujet de l’investissement initial.

Cependant, la rentabilité d’une affaire ne se mesure pas que sur l’investissement mais bien sur le ROI (retour sur investissement). Un indicateur primordial à évaluer tant sur le moyen que sur le long terme. Si cette donnée d’investissements est valable pour toutes entreprises, la franchise comprend généralement des coûts spécifiques à la franchise : le droit d’entrée, les redevances contractuelles, la formation, l’agencement du local, un stock initial, …

Ne pas se tromper d’enseigne

En complément de notre deuxième point, il est donc impératif de se renseigner indirectement et même directement auprès des franchisés existants pour connaitre tous les tenants et aboutissants d’une création ou reprise d’enseigne de franchise. Une enquête approfondie est nécessaire, tout particulièrement sur la notoriété du nom de marque qui est gage de réussite, normalement. En effet, le fait d’exploiter un même nom lie toutes les franchises existantes sur le territoire même si dans les faits un exploitant à Strasbourg n’a rien avoir avec le franchisé de Biarritz. Pour autant, l’un et l’autre sont bien plus liés qu’il n’y parait : le rayonnement du nom de marque faisant toute la force de leur business model.

Côté franchiseur, toute idée de création de concept de franchise doit être parfaitement réfléchie, travaillée et éprouvée avant même de voir le jour. Seul un accompagnement par des spécialistes de la franchise qui savent analyser les obligations juridiques pour devenir franchiseur et qui sont à-même de calculer, tant la franchisabilité que la rentabilité du modèle ! Pour passer du rêve à la réalité, le futur franchiseur doit intégrer qu’il y a un certain nombre de règles à suivre qui répondent à un process avéré et déjà synonyme de réussite

En somme, le modèle des réseaux de franchises multiplie les avantages tant pour les franchiseurs que pour les franchisés. Indépendance, force de frappe et forte croissance sont les éléments-clés pour comprendre l’engouement des entrepreneurs quand il s’agit de franchise. Bien qu’il existe aussi des inconvénients comme n’importe quel business, il n’en demeure pas moins que la franchise n’a de cesse de séduire avec ses multiples avantages et ce, depuis bientôt un siècle !

 

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas publié

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy