• +33(0) 1 30 21 78 69

Menu Fermer
contrat pour convaincre un franchiseur

Comment convaincre un franchiseur pour un candidat déjà entrepreneur ?

Aujourd’hui, 70% des candidats à la franchise sont des salariés en reconversion. Ainsi lorsque l’on souhaite intégrer un réseau de franchise et que l’on est déjà à la tête d’une entreprise, faire le tour du marché et choisir les enseignes les plus attractives n’est pas suffisant pour se lancer dans l’aventure. Bien au contraire ! L’intégration dans un réseau de franchises pourrait se résumer à une véritable recherche d’emploi et pour que l’opportunité se transforme en coup gagnant, il va falloir apprendre à convaincre et se démarquer de la concurrence. Sérieux, adaptabilité et professionnalisme seront les maitres-mots pour susciter l’attention et s’insérer dans le processus de recrutement du franchiseur. Futur franchisé, voici donc en 3 points-clés le parfait guide de conseils pour convaincre un franchiseur…

Règle n°1 : faire preuve de professionnalisme

L’art de convaincre réside, avant tout, dans le sérieux et le professionnalisme. Convaincre un franchiseur c’est convaincre un professionnel de vous donner une chance à vous et à votre entreprise. Comme pour n’importe quelle situation de négociation, il faut donc être préparé et avoir un dossier optimal. Se présenter avec un dossier complet est plus que gage de sérieux.

La préparation de cette ébauche de travail va vous aider à approfondir tous les sujets inhérents à votre projet de franchise et d’être ainsi en mesure de connaitre le/votre sujet sur le bout des doigts. Autant de points qui vous permettront d’éviter tout temps mort et autre malaise de circonstance le moment T.

Prouver son professionnalisme et son expérience pour convaincre un franchiseur passe donc par deux axes primordiaux :

– Compiler tous les documents attestant de votre situation actuelle (apport, financement, infos administratives…) ; – Avoir analysé et retenu tous les éléments qui ont trait à l’enseigne et au concept que vous convoitez mais aussi, de manière plus large, au secteur d’activité correspondant.

Préparer son dossier professionnel dans les moindres détails

En tant que futur franchisé, vous devrez monter un dossier complet qui relate de votre activité, de la création à son développement. Cela implique qu’il devra comporter un certain nombre d’éléments attestant de votre sérieux en tant que professionnel. Voici, au minimum, les documents nécessaires :

– Documents administratifs (Siret, kbis…) ;

– Présentation succincte de votre entreprise ;

– Vos produits et/ou services ;

– Organigramme ;

– Analyse de marché de votre zone géographique ;

– Historique.

N’hésitez pas non plus à rajouter tout ce qui vous semble pertinent comme par exemple vos plaquettes commerciales, vos dernières communications ou encore des analyses de vos réseaux sociaux si vous les « travaillez » et que votre notoriété digitale mérite d’être soulignée. En mettant en avant votre expérience, vous allez montrer au franchiseur que vous avez la capacité à gérer une structure de même que manager toutes les équipes et les forces en présence. Il n’aura plus qu’à préparer le contrat et vous faire signer !

Connaitre la franchise « sur le bout des doigts »

Deuxième point très important pour montrer le sérieux de votre structure : être incollable sur le ou les réseaux d’enseigne que vous convoitez et que vous allez rencontrer. Pour ce faire, vous devrez récolter un maximum d’informations tant sur l’entité en question que sur le secteur d’activité des franchises. Vous devrez trouver des éléments sur :

– L’histoire du groupe, sa création, son développement et les dernières actualités du réseau de franchise ;

– L’ADN de marque du concept : quelles sont ses valeurs et les piliers sur lesquels elle a été fondée ?

– L’analyse de marché du secteur d’activité ;

– L’analyse de marché des produits/services ;

– Une étude de marché de la concurrence au national et dans votre zone géographique.

Une fois que vous aurez répertorié autant d’informations sur vous que sur l’entreprise, vous serez particulièrement apte à échanger pour votre premier entretien de façon à prouver votre sérieux.

Le fait de se préparer en amont, dans les moindres détails, permet une plus grande décontraction au moment du 1er rendez-vous. Une fois les informations essentielles parfaitement maitrisées, vous n’aurez plus qu’à tout miser sur votre propre personnalité, le petit plus qui fera toute la différence.

Règle et conseil n°2 : miser sur l’honnêteté

Outre l’importance de mettre en avant votre professionnalisme, il est important aussi de montrer au franchiseur que vous souhaitez travailler en toute transparence. Faire preuve d’honnêteté quant à votre situation , votre apport et votre financement est un point plus que positif qui saura faire pencher la balance de votre côté dans le cadre d’une sélection ardue. L’honnêteté est la pierre angulaire d’une collaboration professionnelle saine. Cette valeur essentielle permet de mettre en place des fondations solides et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne les franchises.

C’est pourquoi, dès le départ, attelez-vous à être franc quant à :

– Votre situation actuelle ;

– Votre business plan ;

– Votre situation financière ;

– Vos questionnements par rapport à une future intégration.

Pour rentrer dans un réseau de franchise, quel qu’il soit et quelle que soit sa taille, vous devrez être en mesure de couvrir certains besoins financiers qui sont inhérents à la franchise. Une étude plus poussée quant à votre capacité financière fait toujours partie du processus de recrutement et ces éléments sont scrutés à la loupe lors de la rédaction du futur contrat de franchise. Sachez que la question de la situation financière est primordiale et le sujet sera de toute façon aborder par les recruteurs des réseaux de franchise. Il est donc important de jouer cartes sur table, voire même d’aborder ce point avec le recruteur avant même qu’il n’aborde le sujet. Là aussi, c’est faire preuve de sérieux que de souligner ce point afin de jauger la faisabilité du projet.

Même chose quant aux éventuels questionnements que vous pourriez avoir sur le concept, le futur contrat ou encore le business plan. Faire preuve d’honnêteté, c’est être capable d’aborder tous les sujets avec tact. N’hésitez donc pas à faire part de vos questionnements sur des points que vous aimeriez éclaircir. Vous êtes « comme » en processus de recrutement, cela signifie donc qu’un échange professionnel et sain est en train de se jouer. Cette première rencontre marquera le début ou non de votre collaboration, il est donc important d’être aussi professionnel qu’honnête dans votre façon de faire.

L’étape n°3 : montrer sa personnalité pour se démarquer

On l’a vu précédemment, les deux points majeurs pour bien aborder une première rencontre franchiseur/futur franchisé sont le professionnalisme et l’honnêteté. Disons qu’il s’agit de la base pour montrer que l’on est un « client sérieux » pour une future intégration dans un réseau de franchise. Pour autant, cela ne sera pas forcément suffisant pour se démarquer des autres candidats.

Gardez bien à l’esprit que vous êtes dans un processus de recrutement et, comme pour tout entretien, pour convaincre, il faudra prendre étape après étape et savoir « séduire ». Ce petit plus ne peut être apporté que par une touche de personnalité qui vous est bien propre. En d’autres termes, c’est comme la cerise sur le gâteau, celle qui fera pencher la balance de votre côté… Ainsi, votre personnalité se résume par deux types de traits de caractère : ceux qui sont indispensables pour travailler en réseau et ceux qui vous sont propres.

Montrer que vous avez envie !

Avez-vous réellement les qualités requises pour faire partie d’un réseau de franchise ? Quel type de manager êtes-vous ? Quel type de franchiseur serez-vous ? Vous devrez vous poser ce type de questions avant même la première rencontre avec un franchiseur car ce dernier essaiera de savoir si vous avez les qualités nécessaires pour vous engager dans l’aventure. Certains traits de caractère sont indispensables comme :

– Le sérieux ;

– La notion d’équipe et de collectif ;

– La volonté ;

– Le sens de l’engagement

– L’adaptabilité ;

– La capacité de prise de décision.

Enfin, impossible de faire sans une envie hors normes. N’ayez pas crainte de montrer que vous êtes sur-motivé et que votre envie n’a d’égale que votre sérieux. Vous devrez expliquer que faire partie de l’aventure est, pour vous, la suite logique de votre ascension professionnelle et que cela vous met en joie.

Quelles sont vos premières qualités ?

Pour montrer quel candidat vous êtes vraiment, préparez-vous aux légendaires questions de personnalité utilisées pour tout entretien comme par exemple « donnez-nous vos 3 qualités principales ». Pour ne pas vous retrouver bloqué, nous vous conseillons fortement de préparer  vos réponses à l’avance. Avec ce type de questions, tout n’est que subjectivité et pourtant, mieux vaut ne pas se tromper sur les qualificatifs choisis. En effet, n’oubliez pas que tout le monde a les défauts de ses qualités alors tâchez de choisir ceux qui sont le moins problématiques pour une entreprise qui souhaite intégrer un réseau de franchiseurs !

Enfin, dernier point qui n’est pas le moindre : votre personnalité doit aussi pleinement se dégager durant l’entretien. C’est à ce moment-là que les franchiseurs vous jaugent et de mettent des mots sur qui vous êtes et ce qu’ils perçoivent. Vous comprenez doublement l’intérêt de connaitre son sujet sur le bout des doigts… Ainsi, lorsque vous serez face au franchiseur qui, de son côté, recherche la perle rare, pensez à être authentique ! C’est le mot le plus important car, le fait de rester vous-même, comme dans un jeu de séduction, pourrait bien être ce qui vous permettra de faire la différence ! 

Pour convaincre un franchiseur en tant que candidat et vous démarquer de la concurrence, il faut se mettre dans la peau d’un entretien de recrutement et de fait, préparer votre rencontre comme telle. Ne laissez rien au hasard et misez tout sur le professionnalisme, l’honnêteté et l’authenticité.

 

Laisser une réponse

Share This

Copy Link to Clipboard

Copy